Coalition suisse pour la diversité culturelle
Schweizer Koalition für die kulturelle Vielfalt
Coalizione svizzera per la diversità culturale
Coaliziun svizra per la diversitad culturala

Dossiers /Literatur

Veille internationale sur la culture et le commerce numérique


La protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles dans les accords de commerce et dans les forums internationaux est l’une des priorités de la FICDC

Pour maintenir son expertise sur le sujet, la FICDC a noué un partenariat avec les chercheurs du Groupe de recherche sur l’intégration continentale, rattaché au Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Une veille portant sur les accords de commerce dans l’ensemble des régions du monde, qui donnera lieu à des publications mensuelles disponibles en ligne et reprises dans l’infolettre de la Fédération.


Décembre 2022

Le rapport de décembre débute par les débats concernant la Loi sur l’intelligence artificielle (IA) au sein de l’Union européenne (UE) et les perspectives de développement de lignes directrices communes pour l’IA entre l’UE et les États-Unis. Le rapport met également en lumière les discussions en cours sur la réglementation de la diffusion en continu en Australie et au Canada. En outre, le rapport souligne la lutte pour les abonnés impliquant un grand nombre de plateformes en ligne, telles que Spotify, YouTube Music, Netflix, Disney Plus et HBO Max. Enfin, le rapport se penche sur l’expansion géographique de diffuseurs en continu en Afrique du Sud et en Asie du Sud-Est, ainsi que sur de nouveaux projets commerciaux, tels que l’investissement d’Amazon dans des films pour des salles du cinéma, l’implication de Netflix dans le sport en direct et les discussions sur l’avenir du service en ligne français Salto.

Télécharger / Download (PDF)

Novembre 2022

Le rapport de novembre débute par le débat houleux sur la réglementation de la chronologie des médias en France et la forte pression de la part de Disney pour réformer le système français qui, de longue date, fixe le calendrier de diffusion des films diffusés dans les salles de cinéma, puis à la télévision ou dans les services de diffusion en continu. Il met aussi en lumière les discussions entre l’Union européenne (UE) et les États-Unis dans le cadre du Conseil du commerce et de la technologie. Ensuite, le rapport traite de la question de la censure dans les services de diffusion en continu au Vietnam, ainsi que du débat sur les coûts du réseau et les entreprises technologiques en Corée du Sud. Par ailleurs, l’expansion mondiale de plusieurs plateformes de vidéo en ligne, en se concentrant sur Netflix et Paramount Plus, est traitée. Enfin, le rapport se penche sur les nouveaux plans d’affaires et partenariats stratégiques des plateformes numériques, analysant d’un côté le nouvel accord entre les services de diffusion en continu et les salles de cinéma aux États-Unis et au Canada, et de l’autre, la nouvelle plateforme musicale StemDrop, lancée par TikTok, qui se considère comme une nouvelle façon de diffuser de la musique et de réinventer la collaboration musicale.

Octobre 2022

Le rapport d’octobre débute par les âpres négociations entre les producteurs du secteur audiovisuel danois et les principaux diffuseurs en continu en vue du développement et de la production de séries et de films locaux, ainsi que par l’affrontement entre les États arabes du Golfe et les grandes plateformes numériques au sujet des politiques nationales de censure des contenus audiovisuels en ligne. Le rapport évoque ensuite l’intention de la Commission européenne de lancer une consultation publique sur une éventuelle contribution des géants de l’Internet aux coûts du réseau européen de télécommunications. Il analyse aussi l’expansion mondiale de plusieurs plateformes de vidéo en ligne, en se concentrant sur l’Australie et la Finlande. Le rapport se penche également sur les nouveaux plans d’affaires et les partenariats stratégiques des plateformes en ligne. Le premier concerne l’accord entre les éditeurs de musique américains et les principaux services de diffusion en continu tels que Spotify, YouTube, Amazon Music, sur le taux de redevance pour les détenteurs de chansons, tandis que le second porte sur le lancement par Netflix et Disney Plus de volets moins coûteux, financés par la publicité. Enfin, le rapport se concentre sur le projet de Spotify de lancer des livres audio pour les auditeurs américains.

Septembre 2022

Le rapport de septembre débute par la décision des autorités européennes d’ouvrir un bureau dans la Silicon Valley, en Californie, afin de promouvoir le dialogue avec de grandes entreprises technologiques et des plateformes en ligne dans le contexte de la mise en œuvre des deux piliers majeurs de la stratégie numérique de l’Union européenne (UE), à savoir le Digital Markets Act et le Digital Services Act. En outre, le rapport traite des négociations menées par les États-Unis pour un Cadre économique indopacifique. Ensuite, le rapport met l’accent sur l’expansion mondiale de plusieurs plateformes de vidéo en ligne, telles que Disney Plus et Netflix, et de souligner la manière dont ces diffuseurs mondiaux cherchent à aligner leur catalogue en ligne sur des politiques nationales de censure. Par ailleurs, le rapport se concentre sur de nouvelles données montrant que le nombre de consommateurs de diffusion en continu aux États-Unis a dépassé celui de la télévision par câble pour la première fois. Enfin, le rapport se penche sur de nouveaux plans d’affaires et des partenariats stratégiques des plateformes de diffusion en continu, mettant en lumière les activités de Netflix et le lancement de la nouvelle plateforme musicale TikTok Music.

Cover

Antonios Vlassis, Michèle Rioux, Destiny Tchéhouali (dir.)
La culture à l’ère du numérique

Plateformes, normes et politiques
Préface : Bernard Rentier / Épilogue : Charles Vallerand
225 pp., 2020, Presses universitaires de Liège. – ISBN 978-2-87562-250-1